Rejoignez le projet Vigie-Nature !

En ville, la nature est aussi présente ! Vigie-Nature vous propose de rejoindre son réseau pour devenir observateur de la biodiversité autour de chez vous. En collectant des données afin de contribuer à la recherche, nous améliorons nos connaissance sur l’évolution de la nature tout autour de nous.

vigie-nature-mars2013

Vigie-Nature, un projet du Mueum d’Histoire Naturelle

Depuis 20 ans, le Museum National d’Histoire Naturelle met en oeuvre une politique de sciences participatives : la recherche s’appuie sur une multitude de participants bénévoles, et la connaissance se fait collective.

Animé par plusieurs associations, le projet Vigie-Nature s’appuie ainsi sur un réseau d’observateurs bénévoles qui mettent en commun leurs découvertes. « Initié il y a plus de 20 ans avec le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) créé en 1989, le programme Vigie-Nature s’est renforcé depuis avec le suivi de nouveaux groupes : les papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes sauvages des villes… » (source : Site web de Vigie-Nature).

Les participants se voient proposer un protocole simple mais rigoureux afin de collecter leurs observations. Non seulement cela permet d’améliorer l’état actuel des connaissances sur la biodiversité, mais aussi de constater son évolution face aux changements globaux (urbanisation, changements climatiques…).

Pour redécouvrir la nature en ville

Participer aux différents programmes lancés par Vigie-Nature est une formidable aventure à vivre seul ou en collectivité… et au premier chef, en famille. En effet, outre un moyen d’occuper intelligemment ses week-ends avec une activité au long cours susceptible de plaire à tous, c’est une excellente façon de sensibiliser les plus jeunes aux enjeux du développement durable ! Et pour nos petits citadins, c’est l’occasion de découvrir la nature autour d’eux, d’acquérir des connaissances, sans passer par la case école ni s’éloigner de la ville.

Observer la nature

Pour se tenir au courant des opérations participatives de Vigie-Nature, rien de mieux que de suivre son blog. On y trouvera aussi une multitude d’infos, de quizz, de dossiers, permettant de reconnaître animaux et plantes, et de favoriser leur implantation dans les zones d’habitations. Actuellement, et jusqu’en mars, l’opération Compet’ à la mangeoire est en cours : c’est la première expérience de Vigie-Manip’, où les participants ne sont plus seulement observateurs mais aussi acteurs de l’expérience.

Les différents observatoires

Le projet Vigie-Nature s’organise en 7 laboratoires d’observation. Outre Vigie-Manip’ et l’observatoire de la Biodiversité des jardins, 5 grandes sections permettent au participant de rejoindre le laboratoire qui l’intéresse le plus.

Le laboratoire des Oiseaux s’appuie sur des ornithologues volontaires, qui participent à vigie-nature-compet-a-la-mangeoiredes suivis standardisés des populations nicheuses d’oiseaux communs. Le laboratoire des chauve-souris vise à mieux connaître cet animal peu étudié, véritable sentinelle écologique actuellement en déclin.

Le laboratoire des amphibiens est associé à la Société Herpétologique de France, qui rend compte de ses travaux sur son site. Le laboratoire des insectes se divise en plusieurs sections, tant l’univers des insectes est vaste !

Enfin, Vigie-Flore, l’observatoire des plantes communes, s’adresse aux botanistes amateurs et propose de suivre l’évolution de l’abondance des espèces les plus communes en France.

La mairie du XVème encourage les habitants à rejoindre les différents programmes menés par Vigie-Nature… Pourquoi pas un laboratoire du XVème ? Pour faire le point sur la biodiversité dans une zone très urbanisée, mais riche en espaces verts. 

http://vigienature.mnhn.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>